Accueil

ZOOM eletter PLIE n°10

Seniors et connectés !
 

Un atelier pour sauter le pas du numérique
En 2017, le PLIE et l'Unité Emploi de Loire Atlantique expérimentent des ateliers numériques pour les seniors, financés par le PLIE via le FSE. Dédiée aux grands débutants, cette formation vise à insérer les seniors dans notre société numérique.
 
Ateliers numériques pour les seniors - PLIE de la Maison de l'emploi de Nantes
Apprendre à se servir d'un ordinateur,
une façon de lutter contre l'exclusion sociale.
La fracture numérique des seniors tend à se réduire. Derrière cette bonne nouvelle se cachent des inégalités. Les personnes en difficulté sociale sont plus durement confrontées à l'exclusion numérique. En parallèle, le numérique devient incontournable dans la vie de tous les jours, avec la dématérialisation des services publics et de la recherche d'emploi. Depuis 2016, l'inscription à Pôle emploi ainsi que la réponse aux offres d'emploi se font uniquement en ligne.  



Intégrer la société numérique
« Le public senior est fortement touché par le chômage, explique Anne Pineau, chargée de mission gestion de projets PLIE. Pour autant, cette population fréquente peu nos cyber-bases emploi, donnant accès à tous aux outils numériques ». La raison ? Peu autonomes dans l'utilisation d'un ordinateur, certains seniors n'osent pas ou ont peur de se confronter à l'outil. Face à ce constat, un groupe de travail associant des conseillers du PLIE et de l'Unité Emploi de Loire-Atlantique a souhaité mettre au point une formation adaptée aux grands débutants. Ils se sont appuyés sur l'expertise de Médiagraph, une association nantaise qui forme les personnes et les structures aux usages numériques.

Créer une culture commune
De septembre à décembre 2017, chaque mardi et vendredi matin, une dizaine de demandeurs d'emploi seniors orientés par le PLIE et l'Unité Emploi ont apprivoisé l'outil informatique. L'objectif : acquérir de l'autonomie pour faire seul des démarches sur l'ordinateur. « L'approche de l'informatique se veut ludique pour dédramatiser » explique Hélène Toussaint, formatrice de Médiagraph. Les candidats ont été  retenus après un test permettant de repérer les personnes les plus éloignées de l’outil numérique « Nous voulions avoir un niveau de connaissance homogène afin de créer une dynamique de groupe et mettre à l'aise les personnes » poursuit-elle.

Un grand bond dans l'ère numérique
Ici, pas de pression, chacun avance à son rythme. La bienveillance et la bonne humeur sont de rigueur. « Il faut trouver un intérêt et prendre du plaisir à se servir d'un ordinateur, c'est la clé pour progresser » témoigne la formatrice. Et cela marche ! Thierry, 54 ans, a sauté le pas parce qu'il avait « envie de se mettre à la page ! ». Pour Pascal, 56 ans, l'informatique « peut servir dans mon travail d'agent d'entretien pour passer des commandes !». Tous sont conscients qu'il est désormais nécessaire d'être connectés « Toutes les démarches – CAF, impôts, emploi – se font en ligne. Nous n'avons plus le choix ! », témoigne Rimah, 48 ans. Pour d'autres, c'est l'envie d'être en contact avec les enfants via les réseaux sociaux. Enfin, pour tous, c'est une façon de rester en phase avec leur temps !

  

>> Lire aussi le Zoom sur le PLIE de l'agglomération de Saint-Nazaire : 
Les pros du français